Dealer, Vendeur de rêves mortels

Les consommateur·ice·s occasionnel·le·s de tout type de drogues sont celles et ceux qui, par leur achat, accomplissent le geste le plus vil dans le processus de consommation de drogues. Aussi incroyable que cela puisse paraître, c'est ce geste qui est le plus lourd de conséquences car c'est le fait de s'abaisser au rang du dealer qui est l'action la plus avilissante pour le consommateur et le dealer. En effet, c'est facile d'avaler la pilule une fois qu'elle est dans sa main, déposé ici telle une offrande par un "ami".

Pourquoi cette action est si horrible ? Parce-que en achetant sa marchandise au dealer, on conforte le dealer dans son rôle, on lui donne de l'importance. Lors de la transaction, ses yeux brillent d'une lumière malsaine, la lumière du vendeur de rêves mortels.

Vendeurs de rêves mortels

Au fil de mes rencontres avec les dealers, j'ai croisé dans leur entourage parmi la pire misère intellectuel de la société moderne. Ils sont ce qu'il y a de plus sombre en ce monde, ils souhaitent le malheur des gens tout en leur offrant joie, bonheur et oublie. La criminalisation de leur activité les a condamnée. Tous parmi eux savent qu'une fois engagé sur cette voie, ils n'ont plus aucun futur et par conséquent plus aucun espoir. La plupart d'entres eux finiront par se battre, battre leurs femmes, tuer un ami, mourir d'alcool et de tabac. Dans 20 ans, si ils sont encore en vie, celle-ci leur sera si insupportable qu'ils n'auront aucun regret lorsqu'ils la quitteront.

C'est bien ça que je dénonce, ce genre de vie cautionné par tous ces nantis insouciants en soif de plaisirs, de sensations, d'ivresse..."

Dialogue Fictif - 31/07/2018


Crédits photos : Robert Owen-Wahl