Essai politique #1 – La révolution des mœurs

Laisserons nous ces escrocs impunis alors que dans nos quartiers nos camarades se font goler pour des barrettes de shiit ? Je suis en train de lire un livre de la part d’une journaliste économique pro capitaliste. Et vous savez ce qu’elle écrit dedans ? Que ce sont les bénéficiaires du néolibéralisme (ou capitalisme) qui créaient des conditions favorables pour un renversement du système actuel. Qu’est-ce que ça veut dire ? Que ce sont ces capitalistes qui créaient les conditions favorables à la monté du populisme radical et xénophobe. Ces propos proviennent directement de la part d’une défenseuse du système qu’elle dénonce.

Laisserons nous ces voraces de patrons et actionnaires avides de richesse détruire notre mode de vie, nos valeurs ? Les laisserons nous conduire, une fois de plus dans l’histoire de l’Occident, vers l’obscurantisme identitaire et nationaliste ?

Il devient urgent de faire une révolution citoyenne pacifique et de combattre la montée des extrêmes. Mais nous nous laisserons jamais manipuler par les capitalistes pour s’autodétruire et les laisser régner en maître. Au diable les étiquettes, les enjeux sont bien plus grand que seulement la carrière politique de quelques un. Au diable l’ego individuel.

Vive la révolution des moeurs.